Méditation

La méditation :Sahasrara  Quand nous sommes présents et conscients de nos actes, nous pensons et déplaçons par le fait une énergie mentale.

Lorsque nous arrivons à occulter toutes pensées, et accédons peu à peu à ressentir un sentiment d’être .. sans définition, alors la méditation prend place. Nous pouvons également atteindre cet état lors d’une danse ou autres mouvements, ainsi qu’à travers certaines pratiques telles que le Tai-chi, ou Qi-gong .. qui nous conduit également à une forme de méditation active.

Une des vertus d’une séance de massage, c’est permettre d’atteindre également cet état de méditation douce et en profondeur.

 » Sois éveillé jour et nuit .. comme une flamme qui brûle continuellement sans jamais s’éteindre  »

Laisse tomber les choses inutiles, ce que tu penses, ce que tu racontes n’a aucun sens. Tu ferais mieux d’être plus attentif. Soit moins hébété, moins disperse, moins ignorant. Sois plus conscient, sois dans un état d’esprit méditatif. Ton esprit devrait rester éveillé jour et nuit, comme une flamme qui brûle continuellement sans jamais s’éteindre. C’est cela la méditation : un état de conscience absolue. Ne te pose plus de questions inutiles : Il y a-t-il un Dieu ? Qui a créé le monde ? Où se situe le ciel ?  Oublie tout cela, et médites .. Deviens conscient plutôt que de perdre ton temps.  La méditation est une discipline, plus on s’y engage, plus elle devient divine. La lumière fait place à l’obscurité.

La vérité est cachée, et elle est là !  La vérité se dissimule sous notre mental, il nous étouffe, il nous emprisonne.  Nous nous identifions à lui et toutes nos souffrances en découlent. Soyons ce que nous sommes vraiment.

Sois attentif au désir et le non-attachement s’installera. Rien ne doit être force, cela suivra naturellement lorsque tu prendras conscience de l’attachement. Nous devons tous apprendre cela et ne jamais perdre de vue que rien ne doit rester inconscient.

Lorsque nous gardons cela en mémoire, un renversement total s’opère un jour dans notre conscience.

Tu médites ?  Lorsque tu le fais, sois absolument naturel, abandonnes ton masque et toute idée de réussite. Ce qui doit arriver survient spontanément. Un jour, sans qu’un effort quelconque ne soit nécessaire, les évènements se mettent en route. Prends refuge dans ce qui est. Abandonne-toi, abandonne-toi sans retenue, alors le vide s’installera.

En attendant, vis naturellement, sans aucun objectif particulier.   Chaque pas dans cette voie soulève les voiles, les uns après les autres, et révèle un monde radieux ou tout est nouveau. Le découragement nous saisit souvent dans cette voie, mais le pèlerin assoiffé finit par atteindre la source.

La patience, la persévérance sont primordiales, comme il faut attendre longtemps après avoir semé !

Au début, il semble que l’on peine en vain, que rien n’arrive. Puis, un jour, ce qui était virtuel se réalise, l’attente est terminée, l’enveloppe se brise, un germe perce le sol et devient une plante. N’oublie à aucun moment que même si tu ne vois rien, la maturation se poursuit bel et bien secrètement sous terre. Le chercheur de vérité traverse un même processus. Seul le résultat est visible, l’œuvre est souterraine. Il faut laisser le fruit mûrir.  Un jour, tu te demanderas : Que s’est-il passe ? Qui étais-je ?  Compares à l’aboutissement, les efforts sont minimes.

Méditation signifie paix et vide

En fait, ce vide existe, mais il est occulté par le torrent de nos pensées. Il se manifeste lorsque l’agitation mentale prend fin. Ne pas penser semble très ardu. En réalité, c’est très simple.

La clé de la transcendance nous est donnée lorsque nous devenons témoin. Il faut observer l’intellect, le regarder silencieusement sans émettre le moindre jugement de valeur. Dès que l’état de témoin est réalisé, les pensées s’évaporent. Le mental ne se fait plus entendre.

Continue de méditer, les résultats se feront progressivement sentir. Ne te tracasse surtout pas à ce sujet, la moisson est certaine. Ne crois pas que tu sois à la traîne, personne n’est distancé. Il s’agit simplement de renverser son regard, de voir en soi, et la goutte devient océan. La goutte d’eau est océan, mais l’ignore.

La méditation doit occuper le centre de ta vie. Le processus mental va ralentir, il est remplacé par le calme, l’inconscient va être nettoyé… car l’inconscient est la cause de notre aliénation.

Ce que l’on veut aujourd’hui devient accomplissement demain .. Le désir doit être ardent, à l’image de la rivière qui cherche l’océan, l’homme déterminé peut trouver la vérité.

L’instant de la réalisation arrive. Le fruit sera mûr un jour. Le fruit ne tombe pas progressivement, il tombe.  Il tombe de façon soudaine, sans effort et en une fraction de seconde.

Tu médites ?   Sois simplement silencieux, être silencieux, tout est là. Le silence veut dire s’abstenir, non de parler, mais de penser. Ne fait rien de particulier, assieds-toi et observe le train de pensées qui traverse ton esprit.

Contente-toi de regarder sans juger. Cela suffit pour éteindre les pensées. Celui qui devient pur témoin est libéré des fluctuations de l’esprit. Et lorsqu’elles ont disparu, la conscience est… c’est la méditation !

Publié dans e-Qi-libre.fr