Acido-basique

Sac legumes

Un regard important sur l’alimentation et le risque d’excès d’acidité de certains produits de consommation courante, que nous pourrions rééquilibrer par une nourriture riche en minéraux alcalinisants.

Aliments acides ou acidifiants :
Protéines en excès (viandes, abats, poissons), charcuteries…
Tout produits laitiers, farines blanches raffinées, le sucre blanc, pâtes et riz blanc, céréales à gluten, huiles extraites à chaud…

Aliments industriels sucrés ou gras : bonbons, sodas, biscuits, barres chocolatées, glaces, pâtisseries, pâtes à tartiner… Excitants : café, thé, cacao, alcool.
Aliments à saveur acide: vinaigre, miel, fruits acides, confiture…

Les produits acides bénéfiques en moindre quantité :
Citron, citrus, vinaigre de cidre, vin rouge, chocolat noir, thé vert, épices, certaines protéines animales, volailles, œufs à la coque, oléagineux et légumineuses…

citron2

Le pH d’un aliment n’est pas toujours un bon indicateur, c’est plutôt sa teneur en minéraux qui nous indique son impact sur l’équilibre acido-basique. L’exemple du citron, un fruit alcalinisant avec un pH acide, grâce à sa richesse en minéraux.

Un aliment alcalin, deviendra acidifiant s’il est cuit à + 100° ou frit, raffiné, fermenté. Idem pour des aliments en fermentation pendant la digestion dû à certaines combinaisons alimentaires…

Le terrain, le taux d’oxydation des aliments consommés et l’eau, a également un rôle très important.

Explications suivant la bioéléctronique de Vincent : lien documentaire vidéo >> bevincent.com

Aliments alcalins ou basiques :
Tous les légumes, certains fruits : Amandes, noix de coco, banane, châtaigne, pomme de terre et topinambour et patates douces, légumes racines. Huiles vierges 1ere pression à froid, sucre intégral et mélasse, pousses, graines germées, légumineuses germées, ail, herbes aromatiques, Algues, Nigari (chlorure de magnésium)

Un terrain trop acide prédispose au problèmes suivants :
Fatigue, stress, trouble du sommeil, allergies, douleurs articulaires, douleurs de dos, spasmes, crampes, Anémie, problèmes de rythme cardiaques, anémie, inflammation, aigreur d’estomac, migraines, désordres intestinaux, infection ORL, problèmes cutanés, eczémas, mycoses, rhumatismes, tendinites, ostéoporose, problème circulatoire, fractures, calculs… toutes maladies liées au métabolisme des minéraux alcalins, calcium, magnésium, potassium, sodium… en fonction de ses éventuelles carences.

Optimisez la consommation de légumes, d’aliments complets ou semi-complets, voir farines intégrales. Les aliments riches en potassium. Dissocier les protéines et glucides au cours d’un même repas. + de produits crus et crudités, pour des raisons de vitalité. Fruits crus hors des repas, jamais après, ni le soir, afin d’éviter les fermentations.
Des fruits et légumes doivent être de saison, et cueillis à maturité. Graines et légumineuses germées.
Dans certains cas, l’utilisation de bicarbonate de soude alimentaire permet de rééquilibrer le PH.

L’indice PRAL ( Potential Renal Acid Load ) défini les aliments alcalins (Pral – ) des aliments acidifiants (Pral + )

Mangez chaud et buvez tiède, surtout le matin, manger peu.

Publié dans e-Qi-libre.fr