Alimentation nutrition

L’alimentation :

Il y en aurait long à dire sur nos habitudes alimentaires, ré-apprenons à distinguer vos besoins gustatifs de vos besoins vitaux. Est-ce que je mange ou est-ce que je me nourris ?
Ce que nous consommons reflète ce que nous sommes…

En règles générales : Optimisez votre consommation de légumes, pour un repas logique consommez environ 80% de légumes, ainsi que 20% de protéines ou 20% de glucides / féculents, en évitant de mélanger ces derniers lors du même repas.

La vitalité d’un produit est rendue nulle après une cuisson classique à haute température et la plupart des procédés de conservation. Ainsi, un produit dévitalisé ne peut procurer l’énergie nécessaire à l’organisme et entraine parfois aussi un besoin de quantité…
Consommez des produits de saison et de proximité.
Privilégiez les cuissons lentes et à basses températures : vapeur et infrarouges.

Éviter les farines et sucres raffinés, excès de protéines, de produits laitiers, et de pain, conserves.

Les fruits et crudités devront être consommés hors des repas, ou en début, jamais après, afin d’éviter leur oxydation dans l’estomac. Éviter les crudités le soir. Manger peu. Bien souvent la digestion monopolise plus d’énergie à l’organisme qu’elle ne devrait, voir : Pyramide alimentaire

Food Pyramid

Idéalement les légumes sont à la base de notre alimentation. En quantité déjà moindre, les céréales, riz, légumineuses et pomme de terre. Seulement en 3ème position, les protéines, viandes et poissons souvent en excès et un peu de fruits. Certaines matières grasses végétales restent nécessaires. Le reste ne sont que des produits de consommation alimentaire à modérer, comme les produits laitiers si on en consomme encore !

Les petits plus : Gomasio, Miso, Tamari, Levure de bière, Germe de blé, Rapadura (sucre brut bio), amandes, noix de cajou, graines de sésame, lin, tournesol, pépins de courge, etc.
Huile d’olive comme huile principale (1ère pression à froid crue), Huile de chanvre (omega 3 et 6)
Algues, épices, curcuma, bicarbonate de soude alimentaire.

Manger bio : Riz et pâtes complètes, lentilles, pois chiches, quinoa, sarrasin et nombre de produits vendus au poids en vrac, constitueront une base saine de vos repas à prix abordables, et vous permettront peut être aussi de découvrir de nouvelles saveurs…

Pour rappel : modérez l’ alcool, tabac, les viandes rouges et grasses, les cuissons au barbecue.

Attention au choix des produits face à la qualité de nos jours / emballages attrayants / prix bas.

Si les repas festifs restent un privilège convivial, notre organisme compensera les excès, en étant vigilant le reste du temps, afin de construire votre capital santé.

 

Publié dans e-Qi-libre.fr